Le blog

Objets connectés : simple gadget ou accessoires indispensables ?

Publié le 22/12/2015

Trouver le confort avec Internet et dans le numérique

Actuellement, tout ou presque est numérisé et à côté de cela, internet fait partie intégrante de nos vies. Tout devient alors connecté : nos accessoires, nos activités, notre santé et même notre maison. On parle généralement d'internet relié à des objets ou plus couramment d'objets connectés. Ce terme désigne tout objet qui peut contenir un dispositif informatif embarqué et connecté. Cela peut donc être un conteneur maritime avec une étiquette RFID ou bien une montre grand public avec une puce wifi intégrée qui relaie des données sur l'état physique d'une personne à un serveur sur internet. De plus, cette interconnexion est accentuée par l'omniprésence des réseaux de données mobiles et de la vulgarisation des appareils mobiles (tablettes et smartphones) polyvalents et très accessibles.

Grâce à cet ensemble « internet-objets connectés - appareils mobiles », la vie courante devient de plus en plus assistée et certains dispositifs permettent même un gain de temps,d'argent et même d'énergie. Une nouvelle forme de confort s'instaure alors dans notre quotidien grâce aux objets connectés : box TV, lumière avec contrôle vocale, purificateur d'air, caméra de surveillance, montre,bracelet, clé USB personnalisée et même des batteries de secours personnalisées comme sur ce site. Tout autant d'objets pour prendre soin de notre santé, optimiser la vie professionnelle, automatiser la maison.

La santé est le domaine de prédilection des objets connectés

Parmi les objets connectés d'aujourd'hui ceux qui concernent la santé sont les plus nombreux avec ceux du secteur de l'énergie. En 2013 déjà, ils concernaient plus de 60 % du marché des objets connectés mobiles. Et cela devrait encore augmenter dans la prochaine décennie à venir, car selon une étude menée par le site 1001Pharmacies.com au premier trimestre de cette année, 99 % des Français se disent intéressés par les objets connectés santé. Les coachs d'activité physique sont par ailleurs les plus recherchés de cette catégorie en France, car les montres et les bracelets qui sont prévus à cet effet représentent plus du tiers des objets connectés santé vendus. Ensuite, ce sont les appareils de mesure de pression artérielle et de surveillance de bébé qui ont le plus de succès. Les dispositifs pour le suivi du sommeil et du poids arrivent en 4e et 5e places des objets connectés préférés des Français.

Toutefois, la santé connectée soulève des questions surtout d'ordre éthique, car les données obtenues étant des données sur les constantes de santé et la condition physique des utilisateurs, elles sont assimilées à des données médicales. Par conséquent, certains organismes de réglementation se demandent si elles ne devraient pas être soumises à la même réglementation que les dossiers médicaux classiques.